Capture d’écran 2021-06-14 à 10.18.52.png

REGARDS CROISÉS - Rebondir durablement après la crise

BEAUTIFUL MONDAY x FLEUR DE METS : quand une agence événementielle et un traiteur partageant les mêmes valeurs se réunissent autour d’une table après des mois de crise et d’incertitudes, ça donne un concentré de lucidité et de détermination. Au menu ? Des regards croisés pour bâtir l’événement d’après : durable, responsable et engagé.

Ce mercredi 2 juin 2021, il est 11h00. Nous accueillons à l’agence Sébastien Le Bescond et Olivier Saltel, respectivement Directeur Général et Directeur Commercial de la maison Fleur de Mets. A l’instar de nombreux acteurs de l’événementiel, la maison créée en 2003, membre du cercle fermé des grands traiteurs parisiens, a subi la crise sanitaire de plein fouet. Comment ont-ils vécu cette période difficile ? Comment et sous quel angle envisagent-ils la reprise ? Surtout, quelle place pour la responsabilité et la durabilité en ces temps incertains ? Ces valeurs fondatrices que le traiteur partage avec Beautiful Monday se sont vite imposées au cœur de la discussion, dont nous partageons avec vous quelques instants choisis.

LA CRISE, UN ENJEU AVANT TOUT HUMAIN    

Mars 2020 : le monde événementiel se fige. Le tsunami sanitaire qui vient de s’abattre sur l’ensemble de la planète marque la fin des petits et grands rassemblements ; du moins pour un temps. L’histoire de quatre ou cinq mois ? À l’époque, encore ose t-on l’espérer. Et pourtant… Au fil des mois, après l’espoir estival, les événements en présentiel approchent de la barre du nul et le digital s’impose, forçant les agences à s’adapter et laissant sur le carreau nombre de professionnels, en particulier les traiteurs. Chute du chiffre d’affaires, réorientation du business et perte des talents. « Depuis janvier 2020, nous avons perdu 30% de nos effectifs », nous confie Sébastien Le Bescond. Étonnamment, l’entreprise fait face à une majorité de démissions. Pour beaucoup d’entre elles, il s’agit d’une volonté : quitter la région parisienne, changer de secteur, ou tout simplement changer de vie. Néanmoins, le traiteur parisien est conscient qu’il ne retrouvera pas tous ses talents et qu’il va falloir conquérir de nouveaux profils dans un secteur désormais moins attractif. « Perdre des talents, c’est perdre aussi un morceau de son histoire et de sa valeur», continue Sébastien Le Bescond.

Côté Beautiful Monday, on n’a jamais aussi bien porté notre nom qu’en 2020, espérant des lundis plus enthousiastes, profitant de quelques éclaircies d’activité en fin d’été avant de replonger en fin d’année, pour enfin voir, en ce printemps 2021, la lumière au bout du tunnel. Que trouvera –t-on à la sortie ? Si la reprise promet d’être timide, tout est à imaginer. Pour cela, nous n’avons jamais manqué de convictions, et nous sommes chaque jour plus nombreux à les partager.

LA REPRISE, DOUCEMENT…

Lentement, sûrement mais probablement jamais comme avant. « En tant que traiteur, ne sommes conscients que nous n’allons pas retrouver le niveau d’événements et de réceptions que nous avions avant la crise, du moins quantitativement. Néanmoins, nous avons une véritable carte à jouer pour opérer un tournant qualitatif et faire en sorte que l’événement de demain soit plus vertueux ». Nous en sommes également convaincus, et c’est bien là tout l’enjeu. Quitte à devenir plus frileux, profitons-en pour passer du mode automatique au mode réfléchi : doit-on faire déplacer tous les participants ? Comment repenser notre impact et placer le curseur entre présentiel et distanciel ? Si l’on fait appel à un traiteur, comment mise sur une prestation à réelle valeur ajoutée ? Là encore, exit les appels d’offres lancés par habitude, sans réelle concertation. Le futur doit être celui des écosystèmes de confiance et des partenariats gagnants. De l’avis  de Sébastien Le Bescond, le secteur doit apprendre à travailler plus simplement : « arrêtons avec les appels d’offres à répétition à la fois énergivores, chronophages et couteux, et misons sur les écosystèmes. Le climat actuel favorise ce type de relations plus flexibles, mais il faudra garder par la suite nos bonnes habitudes : dépenser notre énergie et notre temps à travailler ensemble, annonceurs et prestataires, main dans la main, autour de la valeur intrinsèque des événements. »

…MAIS LA REPRISE DURABLEMENT

Cette valeur intrinsèque, c’est avant tout celle du sens. La responsabilité et le développement durable sont amenés à devenir de véritables critères non seulement différenciant mais aussi incontournables. « Il y a encore un ou deux ans, nous parlions d’événements responsables comme d’un choix sympathique. Aujourd’hui, il y a un réel « risque business » à continuer comme avant sans prendre en compte ces enjeux au sein du secteur », confirme Sébastien Le Bescond.

Il faut dire que la responsabilité fait partie des valeurs fondatrices de Fleur de Mets. Le traiteur a mis en place des actions concrètes et suivies. Le plus évident, la gestion des déchets – mise en place depuis les débuts de l’entreprise –, et notamment la gestion de l’organique et la récupération des non-consommés. L’entreprise travaille également sur les problématiques d’inclusion, en partenariat avec Ares, groupe d’insertion en Île-de-France : dix centimes sont ainsi prélevés sur chaque couvert, abondés de la même somme par Fleur de Mets et redistribués chaque année à la structure. Pour les événements de plus de 300 couverts, l’entreprise constitue ses effectifs de manière à intégrer 10% de personnes éloignées de l’emploi. Depuis peu, l’entreprise s’attaque également à l’objectif zéro net carbone, avec la réalisation de son propre bilan carbone et la mise en place dès septembre 2021 d’un calculateur carbone sur les prestations événementielles. « L’objectif, c’est de mesurer pour réduire », explique Sébastien Le Bescond.

 

Voilà de quoi nous rendre optimistes en ces temps parfois moroses. L’écosystème bouge, espérons que le confinement aura poussé les plus réticents à une petite introspection. Ainsi s’achève notre entretien, déterminés plus que jamais à faire bouger et avancer nos beaux moments de convivialité !

 

         


Capture d’écran 2021-06-14 à 10.18.52.png

REGARDS CROISÉS - Rebondir durablement après la crise

BEAUTIFUL MONDAY x FLEUR DE METS : quand une agence événementielle et un traiteur partageant les mêmes valeurs se réunissent autour d’une table après des m...
Lire la suite
Capture d’écran 2021-05-21 à 12.02.40.png

THE E-TEAM : ÉVÉNEMENTIEL, ÉTHIQUE ET ÉCOLOGIE !

Chez Beautiful Monday, nous œuvrons chaque jour à concevoir l’événement responsable : un événement résolument social et environnemental, qui...
Lire la suite
DSC_0736.jpg

#FREESTYLE : « Je slashe, tu slashes, elle slashe ! »

Ils ou elles sont freelances, prestataires, collaborateurs et collaboratrices... Ils ou elles sont aussi talentueux.euses qu'atypiques et décalé.ée.s... Ils ou elles sont #FRE...
Lire la suite
Radicales.png

LES RAD!CALES : VERS UN DESIGN SOUTENABLE

L’urgence climatique impose de passer à l’action, maintenant, collectivement et radicalement. C’est de cette ambition qu’est né en janvier 2020 LES RAD!CALES, un...
Lire la suite
Capture d’écran 2020-11-25 à 12.09.21.png

CROISSANCE, DÉCROISSANCE OU LE SENS DES LIMITES

Croissance ou décroissance ? Plus que jamais, le débat fait rage. Aux objecteurs de la première, il y a le saccage écologique et l’accroissement des inégalités. À ceux de la seconde, il y a la menace...
Lire la suite